Réseau régional bruxellois de la Solidarité Internationale (RRBSI) Journée annuelle : vendredi 16 mars 2018

FaMiDo a participé activement à la Journée Annuelle du Réseau Régional Bruxellois de la Solidarité Internationale (RRBSI) en invitant les participants à mieux connaître les enjeux de la migration à travers le monde et le projet de Congrès International sur la Santé Mentale et la Migration en Octobre 2018.

 

 

 

Conférence: Être femme, épouse, mère dans la migration

Le samedi 10 mars, FaMido a organisé une conférence sur le thème: ‘Être femme, épouse, mère dans la migration‘. Cet événement a reçu le soutien de l’Échevin de l’Égalité des Chances de la Ville de Bruxelles, dans le cadre de la Semaine des Femmes.

Semaine des droits des femmes - conférence 2018.png

Cette conférence, animée par la M.Sc. Leticia REYES SANCHEZ, responsable du programme Éducation et Culture de FaMiDo a été donnée par
la Dr. Soraya AYOUCH, experte internationale sur les deuils migratoires,
qui travaille au Centre Françoise Minkowska de Paris,
en présence de Mme Sonia Pastecchia, cinéaste, auteure du film ‘Campo Santo‘, présenté en introduction de la conférence.

M. Mohamed Ouriaghli, échevin de l’Égalité des Chances, a ouvert la conférence avec un discours engagé sur le rôle des femmes dans la migration.

Cette conférence était traduite simultanément en néerlandais et en espagnol.

Groupe de photos - conférence 'être femme etc' 3.png

Conférence: les deuils migratoires

©famillesdumonde

Le vendredi 9 février 2018, le Dr. Joseba Achotegui, président fondateur du Réseau Athéna a donné une conférence sur les deuils migratoires au Mundo-B.

Il s’agissait d’une conférence pour introduire le VII Congrès International du Réseau Athéna sur la Santé Mentale et la Migration.

Les nombreux participants ont pu poser leurs questions au Dr. et échanger entre eux sur ce thème d’actualité!

conférence 2018-02-09 photo

Formation pour les jeunes – Session 2

La deuxième session de la Formation pour les jeunes a eu lieu ce samedi 24 février dans l’après-midi au PianoFabriek, à Saint-Gilles.

Les participants ont continué le jeu de rôle commencé lors de la première session et ont visionné et discuté un film très intéressant…

Groupe de photos - session 2.png

Formation pour les jeunes – Session 1

Le 27 janvier dernier, nous avons eu la première session de la Formation pour les jeunes dans le cadre du VII Congrès de Migration et Santé Mentale.

Ce fut un samedi après-midi très enrichissant tant pour les participants que pour les animateurs! En voici quelques photos…

Summer Institute on Migration and Global Health

Un de nos partenaire (de Berkeley) organise un « Summer Institute on Migration and Global Health » à Oakland, California, qui aura lieu du 18 au 21 juin 2018 et qui se donnera en Anglais.

Une représentante de Berkeley, Xotchil Castaneda, est à la base est des écrits sur le Syndrome d’Ulysse avec J. Achotegui et Rachid.

Flyer du Summer Institute on Migration and Global Health

Les Rois Mages à Brugges – janvier 2018

Article apparu dans ‘Het Laatste Nieuws‘ –

100 kinderen mogen Driekoningen vieren in Boudewijn Seapark

Op initiatief van Juan Rodriguez, voorzitter van de Spaanse Kamer van Koophandel, werd er zaterdag een driekoningenfeest georganiseerd in het Boudewijn Seapark in Brugge. Driekoningen, of Reyes Magos, is in Spanje en in de Spaanstalige landen wat bij ons het Sinterklaasfeest is. De kinderen krijgen geschenken die door de drie koningen worden gebracht. Meer dan honderd kinderen, waaronder veel Spaanstaligen, kwamen daarvoor speciaal naar Brugge. Ze komen uit gezinnen die het met heel wat minder moeten stellen. Ze kregen onder meer een middagmaal, een optreden van een zanggroep, gratis toegang tot Bobo’s Indoorpark, de schaatspiste en het dolfinarium. (BHT)

Foto Proot - Twee kinderen openen hun geschenkje
© Foto Proot – Twee Kinderen openen hun geschenkje.

Contre-sommet européen sur la justice migratoire

Organisé par CNCD 11.11.11 – http://www.cncd.be

Les politiciens profitent bien de nous, la jeunesse et ceux qui ne s’y connaissent pas vraiment en matière de politique mais qui font leur possible pour pouvoir apporter leur petite goutte d’aide… il n’est pas toujours facile de comprendre le fonctionnement, les rôles des organisations internationales (et cela concerne tout le monde). Les intervenants des organisations locales nous permettent de mieux pouvoir comprendre une réalité qui nous concerne nous, dans notre pays et qui nous permet de mieux de comprendre la réalité d’ailleurs.

Plusieurs personnes sont intervenues pour dire qu’il fallait commencer par dénoncer pour pouvoir arrêter cette chaîne (illustrée par cet exemple : quand une personne veut franchir le seuil d’une porte pour rentrer dans une pièce, elle se fait assommer par une personne se trouvant derrière cette porte. La personne tombe au sol et les secours se trouvant dans cette pièce accourent. Ensuite une autre personne arrive pour rentrer et elle se fait aussi assommer…et ainsi de suite jusqu’à que les secours disent qu’il n’y a plus de place/qu’ils ne peuvent pas accueillir toute la misère du monde! Morale de l’histoire : pourquoi ne pas arrêter la personne qui assomme tout le monde?!). Il est vrai que quand il s’agit du niveau politique, les choses sont plus compliquées mais possibles! Le contre-sommet expliquait que dans leur vision, les politiciens étaient bien au courant de tout et que ce qu’il fallait maintenant, c’était leur donner nos propositions de solutions. D’après moi, il y a du vrai des deux côtés… Mais en même temps, pendant que tout ça se passe, il y a aussi des enfants et des jeunes qui grandissent et qui cherchent leur chemin de vie. Pour eux il ne suffit pas seulement de les motiver à venir à des mobilisations, manifestations,… pas pour tous du moins. Il est nécessaire d’avoir des programmes d’auto-socio-construction/pédagogiques extra-scolaire, informels, non sédentaires car ce sont eux notre futur! Et pas que pour les jeunes à risque mais pour tous les jeunes! Si on arrête la personne derrière la porte et qu’on ne « s’occupe » pas de nos jeunes, qu’on ne les encourage pas à prendre leur rôle dans la vie… ce seront ces jeunes qui viendront remplacer la personne derrière la porte! C’est d’ailleurs ce que notre organisation promeut ET réalise.

C’est un travail qui a l’air évident, facile mais qui ne l’est pas vraiment.

Heureusement que des organisations comme celle-ci peuvent réaliser ce type d’événements. Espérons que des gens s’en inspirent… Nous étions beaucoup à participer à cet événement mais nous pouvions être PLUS encore! J’espère que d’autres personnes réagiront et viendront à la grande mobilisation euro-africaine à 17h à Arts-Loi (facebook CNCD 11.11.11-BRUXELLES) :

20171213_132850

En fin de journée nous avons rendu un bel hommage, le long du canal, à tous les migrants morts durant leur trajet de migrations…

20171212_183743

Cet évènement a été organisé par le CNCD 11.11.11 le mardi 12 décembre 2017 à De Markten Bruxelles

Journée des droits humains à HELMo Sainte-Croix

Familles du Monde a animé un workshop sur les deuils dans la migration lors de la journée des droits humains qu’a organisée la haute école de Liège.

La thématique a été abordée tout d’abord par 2 jeux de rôles, suivis d’une petite présentation du pourquoi des deuils dans la migration et du syndrome d’Ulysse. Ensuite, ensemble, nous avons identifié les 7 deuils dans la migration d’après le jeu de rôles que les jeunes avaient joué.

Nous avons eu un retour très positif de la part des jeunes. Ils disaient avoir mieux compris les migrants pendant un instant, durant le jeu…

Cela a également été très enrichissant pour nous et nous sommes totalement ouverts à réaliser à nouveau ce type d’animation!

 

https://www.helmo.be/CMS/Formations/Pedagogique/Instituteur-Primaire-(Liege)/Actualites/Agendas/Journee-des-droits-humains-et-migrations-Ste-Croix.aspx

Colloque

Colloque sur la politique européenne d’accueil, l’éthique de la traduction

Colloque très intéressant et qui rejoint très bien le concept du deuil de la langue pour les migrants (deuils dans la migration – © Docteur Joseba Achotegui), qu’on a pu retrouver dans les différents récits et/ou présentations.

Colloque très ouvert aux différentes opinions… dommage seulement qu’il n’y ait pas eu plus d’inclusion du point de vue des « migrants » dans les études/ les recherches.

Il y a eu 2-3 interventions très intéressantes de personnes qui ont dignement parlé de la vraie réalité:

  • des organisations plus petites qui veulent être solidaires avec les « migrants »
  • du migrant.

 

Lieu : Auditorium de l’Inalco (Institut National des Langues et Civilisations Orientales)
65 rue des grands moulins, 75013 Paris

Quand ? 7 – 8 – 9 décembre 2017

Organisé par le Groupe SOS Jeunesse, l’Inalco, Technische Universität Dresden, en partenariat avec ISM Interprétariat

http://www.inalco.fr/evenement/politique-europeenne-accueil-ethique-traduction

Ensemble pour la santé Samen voor gezondheid

Familles du Monde a participé à la « rencontre 2017 – ensemble pour la santé« . Cette rencontre s’est déroulée sur 2 jours et le but était de réfléchir ensemble selon la méthode du forum ouvert, à la question de la santé.

Lors du première jour, nous avons ensemble réalisé un mapping sur les facteurs sociaux qui déterminent la santé.

Le deuxième jour, différents organismes ont présenté leur initiative pour promouvoir les actions locales et participatives sur les déterminants sociaux de la santé, afin d’améliorer la santé des populations et de réduire les inégalités sociales de santé. Familles du Monde a présenté le projet sur la santé mentale et la migration. L’idée des présentations des initiatives était que les participants apportent des idées pour améliorer, renforcer, alimenter, … les projets présentés.

Résumé des 2 jours de travail :

Rencontres biennales → Constatations, la santé déterminée par des facteurs sociaux → Mobilisation d’acteurs du terrain → Processus de réflexion → Ensemble pour la santé; 1 & 2 décembre 2017

 

Plus d’info : Ensemble pour la santé

Résilience et le « Vivre Ensemble » face à l’extrémisme violent

IMG-20171123-WA0001

Conférence très intéressante avec le témoignage de Mourad BENCHELLALI, Ancien détenu français du camp de Guantánamo, Selim Cherkaoui, qui nous a présenté son travail en prisons de lutte contre le radicalisme violent et Etienne Devos de l’a.s.b.l. Familles du Monde qui a présenté notre travail sur la théorie du Syndrome d’Ulysse et des Deuils des migrants, facteurs de stress qui augmentent la vulnérabilité des jeunes.

Organisée par EPA European Projects Association – MyEuropa

https://www.facebook.com/EPA.MyEuropa/

 

→ Conférences